C F C C P
Cercle Français des Collectionneurs de Cartes Postales

Sommaire
 
Le MOT du PRESIDENT
ACTUALITES
 
LA GALERIE
LES CPM des SALONS
LES COUPS D'COEUR
LES CELEBRITES CARTOPHILES
 
HISTOIRE VIRTUELLE du CFCCP
Le CERCLE
BULLETIN d'ADHESION
Le CARTOPHILE
Les ADHERENTS
Les REUNIONS
Les VENTES à PRIX NETS
 
La MESSAGERIE
Les LIENS
 
Les EXPOSITIONS
Les SALONS du CFCCP
Les CONFERENCES
Les REPAS ASSOCIATIFS
Autres MANIFESTATIONS
 
Le 40ième ANNIVERSAIRE
Le 50ième ANNIVERSAIRE
 
ANNONCES
INFORMATIONS
BIBLIOGRAPHIE
RECHERCHES
 

Le MOT du Président

EDITORIAL du 2ème trimestre 2018

Après plusieurs mois d’espoir, la cause est entendue, le CFCCP n’aura pas pu organiser sa « Journée de la Carte Postale de Collection » le jour de l’Ascension dernier au Parc Brassens à Paris.

Nous avions appris en décembre dernier que les conditions financières étaient revues en hausse très sensible et que l’accès, habituel depuis 2011, aux tables nous serait refusé. Nous avons aussitôt fait appel auprès d’ACE 15 et de l’Adjoint au Maire, qui étaient, jusque-là nos interlocuteurs, en espérant, à travers eux une décision favorable de la Mairie. Malheureusement cela n’a pas suffi.

C’est donc avec énormément de regret que nous avons ainsi enregistré qu’il n’y aurait pas une 8ème édition de notre Salon. Regret d’autant plus vif que cette manifestation avait été appréciée par la presse cartophile (CP Mag en particulier), la majorité de nos exposants et les visiteurs non-CFCCP que nous avions pu interroger à la fin de ces 7 journées.

Mais le CFCCP n’abdique pas. Plusieurs membres du Conseil d’Administration suivent les pistes soulevées par différents membres de notre Cercle. Certaines ont été déjà abandonnées (Maisons-Alfort), d’autres sont à l’étude (11ème arrondissement, Ivry entre autres). Mais à l’heure où j’écris ces lignes rien n’est encore suffisamment clair pour laisser entrevoir la solution.

Pour terminer je voudrais adresser mes remerciements à tous ces visiteurs, adhérents mais surtout non adhérents du Cercle, qui ont laissé des messages pour exprimer leurs regrets de voir disparaitre cette manifestation.

Le Président
Ronald MATTATIA